Nestlé Maroc signe la première convention d’agrégation laitière

To Press Releases listavr. 24, 2012

Dans la continuité de sa politique de Création de Valeur Partagée, Nestlé Maroc signe un accord cadre de convention d’agrégation des producteurs de lait de Doukkala-Abda en partenariat avec l’agence pour le développement Agricole et la Direction Régionale de l’Agriculture des Doukkala-Abda.

Cette convention d’agrégation a été initiée dans le cadre du Plan Maroc vert qui a inscrit le lait en tant que filière stratégique à développer en augmentant la production laitière actuelle de 50% à l’horizon 2020. Cette convention vise particulièrement à :

- Accroître la production laitière dans la région des Doukkala-Abda

- Améliorer la productivité du bétail et la qualité du lait.

- Augmenter la part de lait transformé

- Intégrer le secteur privé dans le développement de la filière laitière.

Le choix de la région des Doukkala-Abda n'est pas anodin. En effet, la région produit à elle seule 22% du lait au Maroc, soit 341 millions de litres par an. 38% de cette production est aujourd'hui destinée à la transformation en lait pasteurisé ou en poudre. 43 200 éleveurs travaillent à la production du lait dans la région et engendrent un chiffre d'affaires de plus d'un milliard de dirhams. Cette agrégation concernera 24% des producteurs laitiers de la région des Doukkala-Abda

Par ailleurs l’agrégation est un modèle innovateur d’organisation des agriculteurs autour d’acteurs privés ou organisations professionnelles à forte capacité managériale. L’objectif étant de dépasser les contraintes liées à la fragmentation des structures foncières tout en assurant aux exploitations agrégées l’accès aux techniques modernes de production, l’accès au financement et l’accès au marché. Il s’agit ainsi d’un partenariat gagnant-gagnant sur la base de contrats clairement définis.

A travers cette convention d’agrégation, qui est déjà en place au Maroc avec les producteurs laitiers depuis 1992, Nestlé Maroc s’engagera auprès de 10766 ­producteurs de lait regroupés en 130 coopératives laitières et 8 fermes individuelles à apporter son expertise dans 4 domaines précis :

L’approvisionnement et la prestation de services

Cela consistera en la sélection des facteurs de production adaptés aux élevages laitiers, la participation avec les agrégés en l’approvisionnement en semences importées d’insémination artificielle de haute valeur génétique

L’équipement des agrégés

En équipant les centres de collecte de lait en bacs à lait.

L’encadrement

Dans le cadre des opérations d’importation des génisses de races pures et en participant au programme d’encadrement des producteurs agrégés (formation, organisation de journées de sensibilisation et de démonstration sur les différents thèmes de la conduite technique des élevages

laitiers), et enfin en accompagnant l’acquisition du matériel d’élevage tels que les bidons métalliques, les machines à traire, les salles de traite et le matériel de collecte et de conservation de l’ensilage.

Le financement

Nestlé Maroc s’engage enfin à soutenir le financement des facteurs de production, celui des unités mobiles de l’insémination artificielle, du contrôle laitier et d’identification des bovins, ainsi que la construction et l’équipement des centres de collecte de lait en bidons d’aluminium pour la collecte de lait et en machines à traire mobiles et en salles de traite, équipement de contrôle….

Par ailleurs Nestlé Maroc s’engagera en vertu de cette convention cadre, par des contrats individuels avec les agrégés visant à assurer en aval la collecte et la réception du lait produit ainsi que son transport, sa valorisation et enfin le paiement au litre à la qualité du lait produit.

Cette initiative sera également créatrice d'emplois et de revenus stables pour les agriculteurs laitiers de la région. L'investissement global pour cette convention d'agrégation sera d’environ 50 millions de dirhams sur les 3 prochaines années.


A travers cette convention d’agrégation des producteurs laitiers de la région de Doukkala Abda, Nestlé Maroc confirme son engagement pour la création de la valeur partagée auprès des communautés locales. Un engagement qui dure depuis plus de 80 ans au Maroc.